Boutique Biologiquement.comCompléments alimentaires la Maca du pérou

  Posté par maca       Laisser un commentaire
[Total : 5    Moyenne : 3/5]

Maca, la maca bio antioxydant naturel puissant les bienfaits du maca pour la ménopause, pour les sportifs, la maca stimulant et tonifiant général, stimulation de la libido, du système immunitaire, la maca information sur la plante du Pérou.

Noms communs : maca, ginseng péruvien.
Nom latin : Lepidium meyenii.
De la famille : famille des brassicacées ou crucifères.
Nom anglais : maca, peruvian ginseng.
Propriétés thérapeutiques : La maca séché peut traiter et soulager une foule de maux d’après la médecine traditionnelle péruvienne tels que les troubles de la sexualité et de la fertilité masculin, affaiblissement du système immunitaire, les anémies, la tuberculose, les troubles menstruels, les symptômes de la ménopause, la constipation, les douleurs articulaires, les dépressions, etc.

Compléments alimentaires la Maca du pérou
Compléments alimentaires la Maca du pérou

La maca est un complément alimentaire 100% végétal et naturel qui agit comme un adaptogène (une plante dont les effets principaux permettent à l’organisme de lutter contre les effets néfastes du stress). Elle a une action sur les besoins spécifiques du corps en fonction de l’âge et du sexe de la personne, elle réapprovisionne en quelque sorte les besoins en énergie de notre corps. C’est un super aliment anti-stress, nutritif, fortifiant et un grand régulateur hormonal.

Ce tubercule est surtout connu sous le nom de ginseng péruvien ou viagra péruvien. C’est une alternative naturelle du « Viagra ». Cette plante stimule la libido, elle permet de lutter contre la stérilité masculine en améliorant la qualité du sperme. La maca n’a aucun effet secondaire connu. Elle favorise la fertilité autant chez l’homme que chez la femme, traite aussi les dysfonctions sexuelles, elle stimule le système immunitaire tout en tonifiant l’organisme.

La maca atténue certains symptômes d’ordre psychologique qui sont associés à la ménopause, notamment l’anxiété, les sautes d’humeurs, les bouffés de chaleurs, la sécheresse vaginale, les dysfonctions sexuelles et la dépression, les insomnies, les palpitations, incontinence urinaire, prise de poids, chute de cheveux et cheveux terne, fatigue, douleurs musculaires, manque de souplesse, etc.

La maca est bénéfique aussi aux travailleurs, aux sportifs, aux intellectuels (mémoire et manque de concentration et d’organisation) ainsi qu’aux étudiants en période d’examens.
Principaux constituants : Cette tubercule contient des acides aminés, des hydrates de carbone, des protéines, des fibres, des oligo-éléments (magnésium, potassium, fer, sodium, manganèse, cuivre, étain, zinc), des vitamines C, D, E, P et B (B1, B2) et des minéraux en quantités importantes, mais aussi des dérivés d’acides gras spécifique (macamides et macaènes) qui sont associés aux propriétés pharmacologiques de la maca.
Utilisation traditionnelle : Au Pérou la maca était d’abord cultivé pour sa valeur nutritionnelle. On le consommait frais, comme la patate douce, mais on le séchait également dans le but de le conserver. Ce tubercule est transformé de plusieurs façons : crue, cuit ou séché. Les tubercules séchés étaient réduits en une poudre qui pouvait se conserver durant des années. Elle était consommée sous forme de gruau, de biscuits, de galettes ou de crèmes sucrées, de gâteaux, de chips, et de boissons ou échangée contre des denrées provenant d’autres régions, comme le maïs qu’on ne peut cultiver à cette altitude. De nos jours encore, les Péruviens des hauts plateaux consomment en moyenne 500 g de maca par jour.
Origine : Des fouilles archéologiques ont mis à jour des traces de culture de la maca datant de plus de 3 800 ans, donc bien avant la civilisation Incas. Cette culture as pris de l’essor pendant la conquête Espagnole et s’étendit de l’Equateur jusqu’au nord de l’Argentine. Il y eu un abandon progressif dans les années 1960 et 1970, dû au développement de l’agriculture industrielle qui frôla l’extinction de la plante. Mais les autorités Péruviennes relancèrent la production de la maca. De nos jours vus l’intérêt porté par l’Europe et l’Amérique du nord sur cette plante, cela permet le rétablissement des surfaces de cultures de façon accrues.

C’est une plante persistante et résistante qui ne pousse que dans les Andes péruviennes à une altitude comprise entre 3 000 et 4 500 m, cultivé depuis plusieurs milliers d’années. Très peu de plantes parviennent à survivre dans des conditions climatiques extrêmes, brûlés par le soleil, glacés par les gelés et balayés par des vents violents qui agissent sur ces hauts plateaux. . De cette grosse racine trapue, charnue, naît un tubercule fait de rosette de feuilles découpées, étroitement appliquées sur le sol. Elle est apparentée au radis, navets et au cresson de jardin (crucifères).
Précaution : Attention :
La maca est un complément alimentaire réservé aux adultes. Ne convient pas à des jeunes enfants.
Utiliser pour : Troubles de la sexualité, la fertilité masculine, affaiblissement du système immunitaire, les anémies, la tuberculose, les troubles menstruels, les symptômes de la ménopause, la constipation, les douleurs articulaires, les dépressions, stress, nutritif, fortifiant, régulateur hormonal, stimule la libido, contre la stérilité masculine en améliorant la qualité du sperme, les dysfonctions sexuelles, elle stimule le système immunitaire tout en tonifiant l’organisme, ménopause, l’anxiété, les sautes d’humeurs, les bouffés de chaleurs, la sécheresse vaginale, les dysfonctions sexuelles et la dépression, les insomnies, les palpitations, incontinence urinaire, prise de poids, chute de cheveux et cheveux terne, fatigue, douleurs musculaires, manque de souplesse, aux travailleurs, aux sportifs, aux intellectuels (mémoire et manque de concentration et d’organisation) ainsi qu’aux étudiants en période d’examens.

Boutique Biologiquement.comLa maca et la sexualité

  Posté par maca       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

La maca bio antioxydant naturel puissant et la sexualité

La maca bio est une plante qui pousse notamment au Pérou, elle fait partie de la famille des pommes de terre et des tomates Elle serait connu depuis 2000 ans pour ses vertus médicinales. C’est une plante d’une très grande qualité nutritionnelle qui renferme des fibres, des protéines, des minéraux ( fer, cuivre, calcium, magnésium, iode) .

Cette petite racine est un formidable concentré d’hormones végétales qui permet de stimuler le bon fonctionnement de toutes les glandes du corps, ce qui se répercute sur les ovaires, les testicules, les glandes surrénales, la thyroïde, etc. Sa capacité à augmenter l’énergie physique et mentale fait du maca bio un supplément idéal pour tous les étudiants, les professionnels, les athlètes et quiconque a besoin d’un coup de pouce tant physique que moral.

On l’appelle aussi le ginseng péruvien. À cause de ses propriétés stimulantes et adaptogènes . Mais qu’est-ce que ça mange en hiver, un adaptogène? Cette notion a été définie en Russie par le Dr. N.V. Lazarev. Il s’agit d’une substance qui augmente les capacités d’adaptation de l’être humain de façon non spécifique contre divers agresseurs et possède un pouvoir normalisateur en améliorant plusieurs conditions ou états et n’en aggravant aucun.
Un adaptogène aide donc l’organisme à lutter contre le stress d’une façon globale. Il augmente la capacité à s’adapter en toutes circonstances.

Au Pérou, certaines tribus en font une substance stimulante de la libido et prétendent qu’elle justifie leur puissance sexuelle. On lui confère des propriétés aphrodisiaques, il traite l’impuissance masculine et stimule la fonction érectile.
Comme la maca bio est une substance qui ne présente aucune toxicité ni d’effets secondaires fâcheux, tout le monde est justifié de l’essayer

Soit dit en passant, on prétend que la maca bio s’avère tout aussi efficace chez la femme pour accroître la libido, augmenter le désir sexuel, normaliser la lubrification vaginale, stabiliser l’équilibre émotionnelle diminuer le stress et peut même contribuer à la perte de poids.

Acheter des aliments riches en antioxydants naturels puissants pour la vitalité du corps et de l’esprit sur Biologiquement.com, la boutique en ligne de la Société AGOJI : maca biologique en ligne

Boutique Biologiquement.comLa maca : l’hormone naturelle venue du Pérou

  Posté par maca       Laisser un commentaire
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

La maca bio antioxydant naturel puissant

 : l’ ’hormone naturelle venue du Pérou

Plante sacrée des Incas, la maca a été redécouverte par les scientifiques occidentaux qui ont mis en évidence ses propriétés nutritives et aphrodisiaques exceptionnelles. Une alternative naturelle aux stimulants sexuels et autres médicaments de synthèse préconisés pour lutter contre l’impuissance masculine et les troubles de la libido.

Quand les Espagnols arrivent dans la Cordillère des Andes, ils s’aperçoivent assez rapidement que leurs capacités reproductrices s’amenuisent. Même constatation pour ce qui concerne leur bétail. Ils comprennent que c’est certainement dû au froid et à l’altitude. Les Indiens leur conseillent alors de manger de la maca et d’en donner en fourrage au bétail. Les résultats sont tels que le modeste tubercule devient rapidement l’objet d’un commerce intensif.

La maca : l'’hormone naturelle venue du Pérou
La maca : l’’hormone naturelle venue du Pérou

Les scientifiques occidentaux séduits par le ginseng andin

Dès 1653, le Père Barnabé Cobo, historien, décrit la maca et ses curieuses propriétés. C’est en 1961 que le Dr Gloria Chacon de Popovici isole dans la plante péruvienne quatre alcaloïdes et leur action sur le système reproducteur de l’homme et de la femme. Ensuite, les travaux se multiplient, notamment dans les pays anglo-saxons (University of British Columbia, City University of New York, University of California…) pour découvrir les autres modes d’action de ce surprenant tubercule. C’est certainement au professeur Fernando Cabieses, neurologue de notoriété internationale, professeur de neurochirurgie à l’Université de Miami et Historien de la médecine, que la maca doit sa renommée internationale. Ayant donné de la maca à des rats de laboratoire… il constate que ses cobayes se transforment soudainement en « chauds lapins ».

Intrigués, étudiants et scientifiques se proposent comme «cobayes humains». Les observations sont identiques : la maca augmente les capacités sexuelles et reproductives, au point qu’elle est surnommée le « ginseng andin ». Il ne s’agit pas là de comparer la racine du ginseng avec celle de la maca, car les deux plantes ont des principes actifs différents. Le ginseng est adaptogène, c’est-à-dire qu’il permet à l’organisme de s’adapter à une situation en puisant dans ses ressources.

Alors que la maca, très riche en protéines, contient des glucosinolates, des acides aminés (lysine, méthionine, tryptophane), des oligo-éléments (fer, cuivre, zinc, sodium, potassium, calcium et iode), des alcaloïdes et des substances qui agissent directement sur le système hormonal de l’homme et de la femme.

Dope la libido, combat l’impuissance et la ménopause
Dope la libido, combat l’impuissance et la ménopause

Dope la libido, combat l’impuissance et la ménopause

Aliment complet, la maca permet encore aujourd’hui aux populations andines de résister plus facilement au froid et aux agressions climatiques. En complément alimentaire, elle est essentiellement recommandée par les phytothérapeutes pour renforcer les défenses naturelles, mieux résister au froid, donner un coup de fouet en cas de fatigue physique, lutter contre les effets du vieillissement. Ses propriétés anti-asthéniques de type anabolisant ont conduit des sportifs à l’utiliser avec succès comme alternative naturelle aux anabolisants stéroïdiens et autres hormones. Surtout, la maca surnommée le « viagra péruvien », est considérée comme un stimulant hormonal global. En activant l’érection, elle permet de résoudre certaines déficiences sexuelles masculines, telles l’impuissance. Mais aussi de doper la libido aussi bien chez l’homme que chez la femme avec, à la clé, plus de plaisir et plus de jouissance.

La maca est également préconisée pour améliorer la fécondité et pour lutter contre les troubles de la ménopause – bouffées de chaleur, fatigue, troubles de la libido ou de la mémoire, céphalées, sécheresse vaginale… D’ailleurs, à cet effet, elle est souvent associée au soja et au yam, deux autres plantes reconnues pour compenser l’arrêt de la production d’oestrogènes et de progestérone chez la femme.

Boutique Biologiquement.comLa Maca, plante médicinale originaire du Pérou

  Posté par maca       1 commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

La Maca bio antioxydant naturel puissant

Plante Médicinale originaire du Pérou, utilisée en Europe et aux Etats-Unis pour son supposé effet de stimulant sexuel (aphrodisiaque). Se présente souvent sous forme de comprimé ou de poudre.

Pour plus de détails voir ci-dessous ou sur le sommaire.

NOMS FRANCAIS
Maca, “ginseng péruvien”

Cet aphrodisiaque millénaire soigne l'impuissance, rétablit la fertilité, soulage des troubles de la ménopause, réduit le stress et la fatigue.
Cet aphrodisiaque millénaire soigne l’impuissance, rétablit la fertilité, soulage des troubles de la ménopause, réduit le stress et la fatigue.

INFOS POUR SPECIALISTE

Nom latin Lepidium meyenii
Famille Brassicacées (Brassicaceae)
Constituants > minéraux (potassium,…)
> vitamines (vit. B1,…)
> acides aminés
> uridine
> acide malique
> …
Parties utilisées bulbe (racine du tubercule)
Nom allemand Maca
Nom italien maca
Nom anglais maca

EFFETS / INDICATIONS

Effets du maca – Bienfaits du maca

> Favoriserait la stimulation de la libido, serait aphrodisiaque, favoriserait l’augmentation de la fertilité

Indications du maca – Usages du maca :

> Contre différents problèmes sexuels (manque de désir chez l’homme et la femme), problèmes d’érection chez l’homme, infertilité chez l’homme et la femme.
Lire aussi sous remarques ci-dessous

EFFETS SECONDAIRES / CONTRE-INDICATIONS / INTERACTIONS
Effets secondaires : aucun connu (à notre avis)
Contre-indication : aucune connue (à notre avis)
Interaction : aucune connue (à notre avis)

OÙ ET QUAND POUSSE CETTE PLANTE ?

Où pousse la maca ?
Le maca pousse sur les hauts plateaux (au dessus de 4000 m) du Pérou.
Quand pousse la maca ?

La maca devient une plante de plus en plus “à la mode”, cela signifie qu’on voit davantage de publicités dans les pharmacies ou dans les médias et que la demande semble présente. Cela vient du fait qu’on lui prête des propriétés très intéressantes, notamment pour les problèmes de sexualité. Toutefois il nous est toujours très difficile de juger ce genre de produits aphrodisiaques, car souvent il n’y a pas assez d’études cliniques fiables, cela semble être également le cas avec la maca. Objectivement on ne peut alors pas savoir si la maca vous aidera véritablement lors de troubles érectiles, de manque de désir ou encore d’infertilité, mais pourquoi ne pas essayer, il n’y a pas grand chose à perdre !

Toutefois la maca, dans sa composante nutritionnelle, a un très grand intérêt car elle est très riche en minéraux et en vitamines, cela donne à la population des hauts plateaux mais également d’autres régions un aliment très utile et recommandable.

Actualité intéressante sur la plante maca:

La maca, une plante des Andes pour la qualité du sperme de taureau

ZURICH – La maca, une plante médicinale traditionnelle des Andes, est bénéfique pour la qualité du sperme des taureaux d’élevage. C’est ce que vient de démontrer une étude de l’EPFZ et de Swissgenetics. Ses effets prétendument aphrodisiaques chez l’homme ne sont en revanche pas documentés.

La maca (Lepidium meyenii Walpers) est une plante à tubercule cultivée traditionnellement comme aliment et pour ses vertus médicinales depuis la nuit des temps dans les Andes péruviennes, entre 3500 et 4200 mètres d’altitude, a indiqué l’Ecole polytechnique fédérale de zurich (EPFZ) dans un communiqué.

La maca n’augmente pas la libido, du moins chez les taureaux, a expliqué à l’ATS Michael Kreuzer, de l’Institut des sciences agraires de l’EPFZ, auteur de l’étude menée en collaboration avec Swissgenetics (ex-Fédération suisse pour l’insémination artificielle). Par contre, il est désormais prouvé qu’elle améliore la qualité du sperme.

Des taurillons dont la semence était jugée de qualité insuffisante ont reçu de la poudre de maca pendant dix semaines, comme l’écrivent les chercheurs dans la revue “Theriogenology”. Résultat: la plante a stimulé la production de spermatozoïdes plus mobiles, plus nombreux et moins souvent affectés de défectuosités génétiques.

Les essais ont en outre montré que chez des taureaux avec un sperme normal, la quantité augmentait. Les effets de la plante interviennent environ dix semaines après ingestion. C’est normal, selon M. Kreuzer, la formation du sperme prenant huit semaines.

On ne sait pas si des effets similaires sont possibles sur l’homme. Le scientifique n’a trouvé aucune étude sérieuse à ce sujet. Au Pérou, la plante est vendue comme fortifiant et aphrodisiaque, comme de nombreuses autres d’ailleurs.

 

Boutique Biologiquement.comLa Maca contre l’impuissance

  Posté par maca       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 2.7/5]

La maca bio antioxydant naturel puissant

Contre impuissance

Pourquoi la maca augmente la libido chez les hommes et les femmes?

Les alcaloïdes ont d’abord été testés avec succès sur l’axe hypothalamo-hypophysaire par le docteur Gloria Chacón de Popovici en 1962. Dans ses études, elle a trouvée que la maca augmente la fertilité chez les deux sexes.

La revue “Urologie” a rapporté une étude à l’université chinoise qui a révélé une augmentation de près de 100% de la fréquence sexuelle des animaux qui avaient été nourris avec de la maca. Une étude affirme que les hommes avaient une augmentation de 180% de la production de sperme.

La Maca bio contre l'impuissance
La Maca bio contre l’impuissance

Chez les femmes, le Dr. Chacon a constaté que la maca a augmentée la maturation de l’oeuf du follicule et augmentée le nombre de follicules. Chez les hommes, elle a remarquée une augmentation du nombre de spermatozoïdes ainsi qu’une augmentation de la mobilité des spermatozoïdes. Ainsi, elle en a déduit que la maca ne produit pas d’hormones dans les deux sexes, mais plutôt aide à stimuler chaque sexe à répondre de manière appropriée.

Puisque les résultats des essais des études chinoises sur la maca et le sexe ont été publiées, beaucoup d’hommes en Amérique du Nord offrent leurs propres témoignages: capacités sexuelles ravivées et endurance. Beaucoup de femmes, bercé par l’effet apaisant de la maca, confirment que la maca peut atténuer les irrégularités d’hormones, restaurer le tonus musculaire et de donner un éclat de jeunesse à la peau. C’est un signe de bonne santé du système endocrinien, qui nous rajeunit tous.

Acheter des aliments riches en antioxydants naturels puissants pour la vitalité du corps et de l’esprit sur Biologiquement.com, la boutique en ligne de la Société AGOJI : maca biologique en ligne

Boutique Biologiquement.comLa racine de Maca bio: Nutriments & Propriétés

  Posté par maca       Laisser un commentaire
[Total : 3    Moyenne : 4/5]

La racine de Maca bio antioxydant naturel puissant: Nutriments & Propriétés

La racine magique

La maca est considérée par beaucoup comme un super-aliment, et bien que certains croient que ces racines incroyables possèdent bien des «pouvoirs magiques», une analyse scientifique approfondie et la décomposition chimique de la plante prouve qu’elles sont remplies de vitamines, de minéraux et d’éléments de base pour les fonctions cérébrales, la possibilité de réguler les hormones , et nourrir le corps.

La racine de Maca un super aliment alicament
La racine de Maca un super aliment alicament

Étonnamment, une seule racine de maca contient près de 60 phyto-nutriments!

Tous ces composés phytochimiques rendent la Maca une des plantes médicinales les plus puissantes sur terre.

Les analyses chimiques de la racine révèlent un profil étonnant des acides aminés, des vitamines, des minéraux, des stéroles, acides gras…

Voilà pourquoi la maca entretien le capital santé de tous ceux qui la consomme.

Pas étonnant qu’ils appellent ça un super aliment!

Vitamines: B1, B2 et C.
La vitamine B1 aide les cellules de l’organisme à convertir les glucides en énergie. Elle est également essentielle pour le fonctionnement du cœur, des muscles et du système nerveux.
La vitamine B2 travaille de concert avec les autres vitamines B. Elle est importante pour la croissance corporelle et la production de globules rouges, et contribue à libérer de l’énergie provenant des glucides.
Vitamine C (acide ascorbique) est impliquée dans les réactions d’oxydo-réduction.
Alcaloïdes: 4 alcaloïdes 1, 2, 3 et 4.

Ils sont responsables de l’activation de régulateurs hormonaux situés dans le cerveau qui à son tour, régulent le métabolisme du calcium et du phosphore dans le sang.

Macronutriments:

les vitamines et minéraux essentiels, les propriétés nutritives peuvent aider les personnes en convalescence ou des patients qui reçoivent un diagnostic de l’anémie.

Protéines:

Riche en protéines, avec une moyenne de 11% par gramme dans la racine sèche.

Oligo-éléments:

Les minéraux qui contribuent à la production d’anticorps.

Fibres:

Qui stimulent les opérations intestinales. Les chercheurs prétendent que ces fibres diminuent le risque de cancer du gros intestin en aidant l’organisme à éliminer les déchets et les toxines produites dans le corps.

Glucides:

Riche en glucides de qualités, combinés avec les alcaloïdes et d’autres nutriments, c’est la source d’énergie durable.

Tannins:

Utiles dans le traitement de la diarrhée. Combinés avec d’autres médicaments, ils sont utiles pour traiter les processus inflammatoires comme les ulcères, les plaies, etc..

Acides gras:

Contient plus de 20 acides gras.

Sodium:

Avec le potassium, on a découvert qu’une augmentation de la ration quotidienne de sodium-potassium contribue à réduire la pression artérielle / hypertension. Néanmoins, une augmentation excessive de ce rapport pourrait donner lieu à une diminution de la susceptibilité à la bascule-accidents cérébraux qui ne dépendent pas de la pression artérielle.

Calcium:

Des concentrations plus élevées de calcium que le lait, indispensable pour les nerfs et le système circulatoire et la formation des os, des dents, et des fonctions cardiaques vitales.

Bismuth:

Connu pour participer dans le traitement contre la gastrite causée par des bactéries.

Potassium:

Participe à la régulation de la pression osmotique, son activité est effectuée à l’intérieur des cellules.

Cuivre:

Le participant probable dans la formation de l’hémoglobine. Le manque de cuivre peut réduire grandement la quantité d’enzymes essentielles pour l’organisme.

Zinc:

Sa carence peut provoquer des éruptions cutanées, troubles du goût et de la léthargie mentale.

Fructose:

Sucre utilisé par le plasma séminal pour la production de sperme ou des spermatozoïdes.

Phosphore:

Régule le transport des “produits chimiques” neuromusculaires et des stimuli électriques. Important pour l’hémostase de calcium et les réactions des lipides, les glucides et les protéines. L’énergie chimique de l’organisme est stockée dans les composés de phosphate.

Fer:

Elément essentiel de l’hémoglobine et certaines enzymes respiratoires. L’augmentation de l’apport en fer est essentiel pendant les règles excessives et d’autres cas de perte de sang. De la carence résulte l’anémie, une mauvaise croissance ou les grossesses difficiles.

Manganèse:

Dans un régime expérimental de cet élément, les résultats ont démontré que c’est la croissance induite chez l’animal.

Amidon:

Le calcium et le fer, formant des composés chimiques qui influent sur la nutrition et la santé du consommateur.

Magnésium:

Indispensable à la synthèse protéique, et des activités des muscles et des nerfs. La carence en magnésium de haute qualité peut entraîner des changements dans le cœur et des muscles.

Boutique Biologiquement.comHistoire de la Maca bio

  Posté par maca       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Histoire de la maca bio antioxydant naturel puissant

Plus de 2000 ans d’utilisation au pérou!

La maca a d’abord été utilisée par les Inca, depuis plus de 2000 ans, elle donne de l’énergie et de l’endurance et est encore couramment vendue comme un médicament dans les villes et villages du Pérou d’aujourd’hui.

Dans les temps modernes, la racine de maca est généralement vendue comme une herbe médicament énergisante dans les villes et villages du Pérou. Étudier la riche histoire du Pérou est fascinant parce que sa culture remonte peut-être à cinq millénaires.

La maca faisait partie intégrante de l’alimentation et du commerce de la région des hauts plateaux des Andes. Quand les incas ont contrôlés la région sud de l’Amérique, ils ont trouvés la maca si puissantes qu’ils en ont restreint son utilisation à leur cour royale. Les conquérants Espagnols ont pris conscience de la valeur de cette plante et collectés les racines de maca pour l’exportation vers l’Espagne.

Histoire de la Maca
Histoire de la Maca

La maca a été utilisée comme un exhausteur d’énergie pour la royauté espagnole. Mais la connaissance des qualités particulières du maca à finalement disparue, tout en étant conservée que dans quelques communautés éloignées du Pérou.

Dans les années 1960 et plus tard dans les années 1980, des chercheurs allemands et nord-américains faisant des recherches botaniques au Pérou, ont ravivé l’intérêt pour la maca, grace à des analyses nutritionnelles de ce qui était désigné comme “les récoltes perdues des Andes”.

L’herbe perdue.

Cultivé depuis des milliers d’années à une altitude de plus de 2.000 mètres, La maca a été un aliment important et un complément médical pour les villageois qui habitent les hauts plateaux péruviens.

Bien que rare, ce membre de la famille de radis a été utilisé par les peuples autochtones depuis des milliers d’années, beaucoup considéraient la maca comme “l’herbe perdue” jusqu’à son interêt récent.

Lorsque les Espagnols sont arrivés au Pérou en 1533, ces plantes ont été cachées et sont restées sur le bord d’extinction pendant des siècles. Dans le milieu des années 1980, Le Conseil des ressources génétiques des plantes a inscrit la maca comme une plante en danger d’extinction.

Maintenant, tout change à mesure que la maca est avidement recherchée pour ses vertus médicinales extraordinaires.

Dans le monde moderne d’aujourd’hui, la racine de maca est mangée jusqu’à 3 fois par jour par les Péruviens et les autres personnes dans le monde, des athlètes professionnels en passant par les personnes âgées, pour donner de l’énergie et aider à guérir de la dépression, des toxicomanies, des traumatismes ou des maladies.

Boutique Biologiquement.comAugmentation du rendement physique chez le sportif

  Posté par maca       Laisser un commentaire
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Les bienfaits de la Maca bio antioxydant naturel puissant chez les sportifs

Elle est également appelée également “Ginseng Péruvien”, la Maca est un véritable concentré de vitamines (B1, B2, B12, C, E), d’oligo-éléments (Fer, Cuivre, Zinc, Sodium, Calcium, Magnésium, Phosphore, Iode…), de protéines, de tannins, d’acides aminés, d’acides gras essentiels, et surtout de substances qui nourrissent directement et stimulent le système hormonal de l’homme et de la femme. Elle Stimule l’énergie physique et intellectuelle, active les défenses naturelles de l’organisme, réduit les effets du stress et du surmenage. Favorise un sommeil réparateur. La consommation quotidienne de Maca permet après quelques semaines d’augmenter la résistance physique, la force musculaire, favorise la résistance et l’endurance dans l’exercice d’une discipline sportive.

Augmentation du rendement physique chez le sportif
Augmentation du rendement physique chez le sportif

Témoignages de sportifs sur les effets de la Maca

Des effets sur les performances sportives avec une consommation de Maca journalière nous ont été rapportés. On constate une très forte diminution des courbatures musculaires (à entrainement égal) pour les sportifs pratiquant de façon intensive leurs activités. Nous constatons également une augmentation de la résistance à l’effort. Ces 2 effets cumulés permettent donc d’augmenter l’entrainement physique et donc les performances finales de l’athlète.

Maca chez le sportif

La plus connue des expériences reste celle relatée lors de la coupe de football Sud-Américaine de 2003, l’équivalent de notre coupe UEFA
Cette année là, c’est une petite équipe complètement inconnue de la province de Cuzco au Pérou (ancienne capitale du Pérou) et appelée Cienciano qui a remporté la Coupe. Cette équipe méconnue de tous a pourtant battu les plus grandes équipes du Pérou, puis celles du Chili, de la Colombie, du Brésil et de l’Argentine. L’exploit sportif est d’autant plus étonnant que cette petite équipe est composée dans sa majorité de joueurs agés de plus de 30 ans, avec notamment des attaquants de 35 et 36 ans. C’est à la fin du championnat qu’on apprendra que les joueurs du Cienciano ont consommé de la Maca pendant toute la durée du championnat, sous suivi scientifique réalisé par le laboratoire schuler. Les résultats ont permis entre autres de constater une augmentation en moyenne de plus de 10% du rendement physique des joueurs, et dans quelques cas de plus de 30% !!
Il y a fort à parier que la Maca, loin d’être un simple navet cultivé dans les hauteurs des andes, pourrait bien avoir la destinée de la célèbre petite pilule bleue (viagra, marque déposée). Et en mieux, puisqu’elle n’a aucun effet secondaire connu.

Acheter des aliments riches en antioxydants naturels puissants pour la vitalité du corps et de l’esprit sur Biologiquement.com, la boutique en ligne de la Société AGOJI : maca biologique en ligne

Boutique Biologiquement.comLa Maca bio pour prévenir l’ostéoporose

  Posté par maca       2 commentaires
[Total : 4    Moyenne : 2.3/5]

La Maca bio antioxydant naturel puissant pour prévenir l’ostéoporose

L’ostéoporose est une maladie caractérisée par une fragilité excessive du squelette, due à une diminution de la masse osseuse et à l’altération de la micro architecture osseuse.

C’est une maladie fréquente chez les femmes après la ménopause car la masse osseuse diminue avec l’âge et avec la carence en hormones féminines (oestrogènes). Elle touche moins souvent les hommes que les femmes et exceptionnellement les enfants.

Il s’agit d’un facteur de risque important de fractures osseuses (en particulier du col du fémur).

La Maca bio pour prévenir l'ostéoporose
La Maca bio pour prévenir l’ostéoporose

L’ostéoporose peut résulter soit de l’acquisition d’un capital osseux insuffisant à la fin de la croissance, soit d’une perte osseuse excessive lors de la vie adulte. Des facteurs génétique, nutritionnel et environnemental déterminent l’acquisition du capital osseux pendant la croissance, puis la perte osseuse.

Facteurs de risque :

L’hérédité est le déterminant le plus important du capital osseux acquis en fin de croissance.
Les noirs ont par exemple en moyenne une densité osseuse plus élevée que les caucasiens ou les asiatiques; les filles de mère ostéoporotique ont une densité osseuse plus basse et ont davantage de fractures que les filles de mère non ostéoporotique. On n’a cependant pas pu identifier un gène unique de l’ostéoporose ; le déterminisme de l’ostéoporose est multigénique.

Des facteurs environnementaux tels qu’une alimentation pauvre en calcium ou une activité physique insuffisante chez les adolescents peuvent être responsables d’un déficit d’acquisition du capital osseux.

Les facteurs de risque de développer une ostéoporose sont :

l’origine ethnique et particulièrement les sujets caucasoïdes. Ceci étant dû à un mode de vie (régime alimentaire particulièrement riche en calcium, protéine et pauvre en vitamine (dont les vitamines D, B12 et K)
l’âge élevé,
le sexe féminin,
le faible indice de masse corporelle,
les antécédents familiaux de fractures du col du fémur,
les carences en calcium et en protéines,
la consommations excessives de tabac, d’alcool, de café,
la carence en vitamine D (déficit d’ensoleillement et de consommation de végétaux),
la sédentarité, immobilisation prolongée,
le déficit en hormones sexuelles,
ménopause précoce spontanée ou induite,
castration (dans les deux sexes) chimique ou chirurgicale
puberté tardive,
certaines maladies hormonales hyperthyroïdie, hyperparathyroidie, diabète insulinodépendant, hypercorticisme (maladie de Cushing, …), hyperandrogénisme, syndrome de Klinefelter, syndrome de Turner,
certaines maladies métaboliques hémochromatose génétique, hypercalciurie isolée, idiopathique ou familiale, …
les rhumatismes inflammatoires: polyarthrite rhumatoïde, spondylarthrite ankylosante,
d’autres maladies chroniques: insuffisance rénale chronique, insuffisance hépatocellulaire, cirrhose, mastocytose,
certains traitements, en particulier corticothérapie prolongée, analogues du GnRH, anti-aromatases.
Au niveau génétique, plusieurs mutations sur les gènes LPR5 et LPR6 (low-density lipoprotein receptor) semblent corrélés avec un risque légèrement accru d’ostéoporose1.

Signes et symptômes

L’ostéoporose ne s’accompagne habituellement d’aucun signe. Sa présence majore très sensiblement le risque de fracture. Ce risque est inversement corrélé à la densité minérale osseuse.

Étiologie

Le tissu osseux se renouvelle tout au long de la vie grâce à un processus appelé “remodelage osseux” : ce remodelage ne s’effectue pas en même temps sur l’ensemble des surfaces osseuses mais sur de minuscules foyers. Dans ces foyers le remodelage commence par une phase de résorption osseuse aboutissant à la formation d’une cavité, suivie d’une phase de formation osseuse au cours de laquelle la cavité est remplie par de l’os nouveau. Ce processus de remodelage est déficitaire, c’est-à-dire qu’il est formé un peu moins d’os qu’il n’en a été résorbé. Ce bilan déficitaire explique la perte osseuse liée avec l’âge, qui va conduire à l’ostéoporose si le capital osseux en fin de croissance était insuffisant ou si l’activité de remodelage a un bilan très déficitaire. Ce bilan déficitaire est favorisé par une déficience ou une moins bonne absorption du calcium et de la vitamine D. Chez la femme, la baisse du taux d’hormones sexuelles féminines à la ménopause est un facteur déterminant. Cela explique qu’en moyenne, la perte de densité osseuse devienne sensible à partir de 50 ans pour les femmes, et 70 ans chez les hommes, avec de fortes variations individuelles selon les prédispositions génétiques de chacun, l’alimentation, l’activité physique. L’ostéoporose est fréquente après un alitement prolongé. C’est également un symptôme du mal de l’espace.
Souvent appelée ” épidémie silencieuse “, l’ostéoporose expose à un risque plus important de fractures, principal danger, notamment les fractures du col du fémur, du poignet et les fractures de la colonne vertébrale.

Boutique Biologiquement.comLes effets de la Maca bio au moment de la ménopause

  Posté par maca       2 commentaires
[Total : 21    Moyenne : 3.4/5]

 La maca bio antioxydant naturel puissant l’essentiel sur la ménopause

La ménopause n’est pas une pathologie, mais un état physiologique, qui marque la fin de la fertilité. Ce terme englobe généralement la diminution progressive de l’activité ovarienne jusqu’à son arrêt total. Etymologiquement, ménopause signifie la fin des menstruations.

Selon le dictionnaire de la langue française Le Robert, le mot est apparu en 1823. Il provient du grec mên, mênos (=mois) et pausis (=cessation). En effet, la cessation des règles est le signe le plus évident de la ménopause. Elle survient généralement vers la cinquantaine (45-55 ans).

La Maca bio et la ménopause
La Maca bio et la ménopause

Le cas exceptionnel des ménopauses précoces

Cependant, 4 % des femmes ont une ménopause spontanée entre 25 et 35 ans. Ce diagnostic est confirmé par l’élévation des gonadotrophines plasmatiques ou urinaires. On distingue plusieurs formes de ménopauses précoces :

La ménopause précoce héréditaire est génétique de transmission dominante. Elle concerne des familles où les femmes sont toutes touchées très jeunes par la ménopause.

Certaines ménopauses précoces sont provoquées par des traitements médicaux : il s’agit de castration réalisée par une radiothérapie ou des traitements de chimiothérapie utilisés notamment dans les traitements des cancers.

D’autres ménopauses précoces traduisent la conséquence sur l’ovaire d’un stress intense ou prolongé. Il est également possible qu’une malformation ovarienne préexistante soit en cause.

Dans ces cas exceptionnels, l’aménorrhée est brutale et les signes cliniques sont très importants.
Lorsqu’il s’agit d’un phénomène naturel, la ménopause entraîne sur le plan physiologique une diminution de sensibilité de l’ovaire aux gonadotrophines FSH et LH ainsi qu’une diminution du nombre de follicules ovariens sans épuisement total.

Des 400 000 ovocytes environ présents à la naissance, il en reste 40 000 à la puberté.

Gare aux bouffées de chaleur

L’aménorrhée (arrêt des règles) depuis un an permet d’affirmer la ménopause. La survenue de saignements (métrorragies) après une telle interruption doit vous amener à consulter un médecin.

La ménopause s’accompagne très souvent de bouffées de chaleur. Elles constituent le symptôme le plus évident. Bien qu’inconstant, il peut s’avérer gênant lorsqu’il existe. Précédée par un vague malaise, la bouffée de chaleur est caractérisée par une sensation de chaleur au niveau du visage, qui s’étend progressivement vers le haut du corps et qui correspond à une vasodilatation périphérique.

C’est une vague congestive qui empourpre le visage, s’accompagnant de sueurs, de tachycardie et de palpitations, provoquant des vertiges et des bourdonnements d’oreilles. Des crampes, des fourmillements des mains ou des pieds, des étourdissements, des céphalées sont parfois associées. Une phase de résolution avec frissons et tremblements signe la fin de la crise qui aura duré de quelques secondes à quelques minutes. Les bouffées de chaleur sont plus fréquentes la nuit. Elles pourront vous réveiller en transpiration et vous obliger à changer de chemise de nuit ou même de draps. La journée, elles sont volontiers provoquées par une augmentation de température, par le stress et les émotions, par un repas ou une boisson alcoolisée. La rougeur intense qu’elles provoquent est souvent ressentie comme une entrave à la vie sociale. Leur apparition en public ou en réunions peut vous affecter. Leur fréquence est variable, et peut parfois atteindre une vingtaine d’apparitions ou plus par jour. De plus, cette période peut durer de cinq à dix ans.
Les bouffées de chaleur peuvent précéder de plusieurs mois, voire de plusieurs années, la fin des menstruations. Si leur fréquence diminue progressivement en général, elles peuvent persister plusieurs années après l’arrêt des règles. Le diagnostic différentiel avec les autres sortes de bouffées vasomotrices se pose peu (hyperthyroïdie, dumping syndrome, tumeur du cervelet, tumeur carcinoïde…). Les femmes fortes, dont la production d’oestrogènes est plus importante, sont moins sujettes à ses troubles.

Les autres troubles de la ménopause :

Des troubles du caractère peuvent également accompagner la ménopause. La femme peut se replier sur elle-même, s’isoler ou devenir agressive. Cette instabilité caractérielle peut être liée à des troubles de la tension artérielle, des maux de tête, des troubles de la libido, des douleurs articulaires… Ces conséquences de la ménopause ne sont pas obligatoires, ainsi certaines femmes, débarrassées du souci d’une grossesse indésirable, retrouvent une deuxième jeunesse.

– Des modifications morphologiques vont apparaître progressivement :

Un changement de la silhouette : la taille s’épaissit, la poitrine diminue. La peau devient sèche. Les traits perdent leur finesse. Les rides apparaissent. Certains signes de virilisation peuvent survenir : pilosité du visage, modification du timbre de la voix…

Les troubles trophiques vulvovaginaux apparaissent ensuite : la vulve devient sèche, rétrécie, les organes génitaux internes s’atrophient.

Sur le plan biologique, on constate :

Un frottis vaginal de type atrophique ;
Une augmentation des taux plasmatiques de FSH et LH ;
Une diminution des taux plasmatiques de progestérone et d’oestradiol.
Ces examens ne sont généralement prescrits que dans le cas d’une ménopause précoce, et doivent être complétés par des examens cliniques et paracliniques adaptés.

Dr Lyonel Rossant, Dr Jacqueline Rossant-Lumbroso

Pourquoi est-on fatiguée à la ménopause?

La ménopause provoque un inconfort physique et moral. La fatigue peut avoir deux explications : -Une carence en fer due aux règles trop abondantes de la préménopause. Une hypothyroïdie peut aussi apparaître après 50 ans. -La chute des estrogènes, hormones qui ont un effet stimulant, est responsable d’une diminution de la masse musculaire et entraîne une baisse globale de la force physique. Une sorte d’apathie peut apparaître lorsque cesse la production d’estrogènes. Heureusement, ces troubles physiques vont s’estomper lorsque le corps s’adapte. D’ailleurs, nous ne sommes pas égales face à la ménopause et certaines nationalités vivent mieux cette étape que d’autres. Ainsi, on a remarqué que les femmes ménopausées vivant sur les hauts plateaux des Andes n’avaient pas les symptômes que dans les pays d’Europe ou en Amérique du Nord. Et cela, certainement en grande partie grâce à la consommation de maca…

Bienfaits de la Maca sur la ménopause

La maca a d’abord été connue comme un viagra naturel grâce à son action positive sur la libido… Mais au-delà de cet aspect, la maca a des propriétés particulièrement intéressantes en ce qui concerne les troubles liés à la ménopause. Ce tubercule riche en vitamines, minéraux et acides aminés possède de très puissantes propriétés redynamisantes. La maca est d’ailleurs considérée comme ” la plante de la ménopause “. La maca aide à lutter contre les effets de la vie moderne et de l’âge qui entraînent une diminution générale du tonus : fatigue physique et morale, manque d’énergie, troubles du sommeil, manque de concentration, troubles de la mémoire… Elle permet aussi de réguler le cycle hormonal en améliorant le syndrome prémenstruel et tous les troubles liés à la préménopause ou à la ménopause confirmée : bouffées de chaleur, diminution de la sécheresse vaginale, amélioration de l’équilibre émotionnel…